fbpx
Télécharger l'app

Et si vous échangiez votre appart’ de station contre une maison à la campagne ?

Partir régulièrement à la montagne, c’est top, mais parfois on rêve aussi d’espaces verts et de quiétude à l’année. L’échange définitif permet de combiner les deux ! Cas pratiques.

Christelle et Franck ont fait le bon choix

Propriétaires depuis 20 ans d’un joli 3 pièces aux Arcs, Christelle et Franck adoraient s’y ressourcer l’hiver au ski. Mais en vieillissant, le besoin d’espace et de tranquillité se faisait sentir.

« Les étés en station sont vite limités quand on recherche le calme à la campagne. Et on rêve d’un bout de terrain pour le potager et le barbecue ! » raconte Christelle.

Plutôt que de vendre aux prix prohibitifs des stations, le couple a choisi d’échanger leur bien contre une maison avec terrain dans le Beaujolais. Tout en conservant un pied-à-terre de montagne via un système d’échanges récurrents.

Une opération rêvée

Par une plateforme spécialisée, ils cherchent à entrer en contact avec un propriétaire d’une jolie maison d’au moins 120m2 avec un jardin suffisamment.

« Echanger un appartement en station sans trop d’entretien avec une maison à la campagne qui occuperait nos journées, ce serait le rêve!”

S’installer dans le Beaujolais, et louer des appartements en station pour de courtes durées, via la location classique.

Quels avantages y voient-ils ?

“On a tellement peur de vendre et de ne pas trouver notre bonheur qu’on sait que l’échange est la solution. En plus, on peut éviter le prêt relais et faire de belles économies sur les frais de notaire. Cela prendra peut-être un peu plus de temps mais pour une belle affaire on est prêt à attendre un peu plus”. En effet, l’échange leur permettrait de faire des économies sur les frais de notaires pouvant aller jusqu’à 60%. 

Envie, vous aussi, de troquer votre bien de montagne pour réaliser votre rêve de maison à la campagne ? Votre maison de campagne pour une maison en bord de mer?
Les conseils d’un professionnel vous aideront à trouver la perle rare !

À lire aussi

Découvrez pourquoi 80% de l’offre immobilière reste hors des radars

“Off-market”, “hors-du-marché”, les mots qui font briller les yeux de tout acheteur averti. Cela signifie qu’une propriété est disponible à la vente, mais qu’elle n’a pas encore été dévoilée au grand public.
Dans un marché ultra concurrentiel, c’est le rêve de toute personne en quête d’un bien. Et ces offres que l’on imagine rares et inédites représentent pourtant jusqu’à 80% du marché. Oui jusqu’à 80% du marché ! On vous explique pourquoi, et comment en profiter.


“Je ne vendrais que lorsque j’aurais trouvé mon prochain bien”

Voilà la phrase qui résonne aux oreilles de tout bon agent immobilier. Car alors que 8 ventes sur dix se font dans le but d’acheter à nouveau, rares sont les propriétaires qui prennent le risque de vendre leur bien sans avoir trouvé LA propriété idéale et le financement qui correspond. Surtout dans un marché de l’immobilier aussi tendu qu’aujourd’hui,

Une contrainte coûteuse, qui bloque le marché de l’immobilier

En attendant que leurs propriétaires réalisent l’achat tant espéré, les biens disponibles restent donc en attente, invisibles aux yeux des français et introuvables sur les plateformes traditionnelles type SeLoger, Bien’Ici, Leboncoin ou Pap.

Il y a donc moins de biens disponibles à la vente, et moins de propriétaires qui trouvent leur bonheur. Et moins les propriétaires trouvent leur bonheur, moins il y a de biens disponibles en retour…

Une boucle sans fin qui ne profite à personne, sauf peut-être aux banques qui via des prêts relais coûteux financent l’achat d’un bien alors que la vente n’a pas été encore réalisée.


L’échange immobilier, la solution pour libérer le marché

Jusque là, la seule solution proposée par les professionnels de l’immobilier était la vente longue à 6 mois ou un an. Cela permet à l’agent immobilier pressé de conclure le deal en étalant le risque dans le temps, sans toutefois supprimer ce risque définitivement.

Inscrit dans la loi, l’échange immobilier permet à chaque propriétaire d’acquérir l’acte de propriété d’un tiers et de transmettre son acte en retour, en un seul et même temps.

Cela libère l’offre et donne accès à des biens exclusifs, tout en permettant aux propriétaires de réaliser jusqu’à 60% d’économies sur les frais de notaire. Cerise sur le gâteau, le prêt relais disparaît, et les démarches compliquées qu’il peut représenter, avec!


C’est pourquoi Béa rend l’échange immobilier accessible à tous les propriétaires, grâce à son application de rencontres immobilières sécurisées. Sur béa, chacun peut découvrir des biens exclusifs, envoyer des coups de coeur, et quand l’intérêt est réciproque, l’échange devient possible. Les facilitateurs Béa vous accompagnent alors des visites, jusqu’à la signature chez le notaire.

Une bonne façon pour tout propriétaire de retrouver enfin le plaisir de faire une bonne affaire.

Voir l'article

Comment estimer mon bien immobilier?

Estimer la valeur de son bien immobilier peut sembler complexe, mais en suivant ces bonnes pratiques, vous pouvez obtenir une estimation précise et réaliste.

1. Recherchez les prix moyens au m²

Renseignez-vous sur les prix moyens au mètre carré dans votre région en utilisant plusieurs portails immobiliers en ligne. Notez les variations entre les quartiers et types de biens.

2. Comparez avec des biens similaires

Comparez votre bien avec des propriétés similaires actuellement en vente, ayant les mêmes caractéristiques : superficie, nombre de pièces, état général, etc. Analysez les prix demandés pour affiner votre estimation.

3. Soyez objectif

Soyez honnête sur l'état de votre bien. Considérez les atouts et les défauts de votre propriété comme le ferait un acheteur potentiel, sans vous laisser influencer par l'attachement émotionnel.

4. Évaluez les caractéristiques spécifiques

Prenez en compte la localisation, l'état général, les équipements et la vue. Ces éléments peuvent augmenter ou diminuer la valeur de votre bien.

5. Prenez en compte l'évolution du marché

Le marché immobilier évolue constamment. Consultez régulièrement les tendances pour ajuster votre estimation en fonction de la conjoncture économique et de la demande locale.

Conclusion

Estimer soi-même la valeur de son bien immobilier demande de la rigueur et de l'objectivité. En suivant ces conseils, vous obtiendrez une estimation précise et réaliste. Bonne estimation !

Pour plus de conseils, consultez notre blog.

Voir l'article

Et si vous échangiez votre appart' de station contre une maison à la campagne ?

Partir régulièrement à la montagne, c'est top, mais parfois on rêve aussi d'espaces verts et de quiétude à l'année. L'échange définitif permet de combiner les deux ! Cas pratiques.

Christelle et Franck ont fait le bon choix

Propriétaires depuis 20 ans d'un joli 3 pièces aux Arcs, Christelle et Franck adoraient s'y ressourcer l'hiver au ski. Mais en vieillissant, le besoin d'espace et de tranquillité se faisait sentir.

"Les étés en station sont vite limités quand on recherche le calme à la campagne. Et on rêve d'un bout de terrain pour le potager et le barbecue !" raconte Christelle.

Plutôt que de vendre aux prix prohibitifs des stations, le couple a choisi d'échanger leur bien contre une maison avec terrain dans le Beaujolais. Tout en conservant un pied-à-terre de montagne via un système d'échanges récurrents.

Une opération rêvée

Par une plateforme spécialisée, ils cherchent à entrer en contact avec un propriétaire d'une jolie maison d’au moins 120m2 avec un jardin suffisamment.

"Echanger un appartement en station sans trop d'entretien avec une maison à la campagne qui occuperait nos journées, ce serait le rêve!”

S’installer dans le Beaujolais, et louer des appartements en station pour de courtes durées, via la location classique.

Quels avantages y voient-ils ?

“On a tellement peur de vendre et de ne pas trouver notre bonheur qu’on sait que l’échange est la solution. En plus, on peut éviter le prêt relais et faire de belles économies sur les frais de notaire. Cela prendra peut-être un peu plus de temps mais pour une belle affaire on est prêt à attendre un peu plus”. En effet, l’échange leur permettrait de faire des économies sur les frais de notaires pouvant aller jusqu’à 60%. 

Envie, vous aussi, de troquer votre bien de montagne pour réaliser votre rêve de maison à la campagne ? Votre maison de campagne pour une maison en bord de mer?
Les conseils d'un professionnel vous aideront à trouver la perle rare !

Voir l'article
Inscrivez vous à notre newsletter
Pour découvrir l'actualité de Béa et les conseils sur l'échange immobilier défintif
icon